Un pansement dentaire est un dispositif temporaire que le dentiste place sur une dent souffrante en attendant une éventuelle intervention. L’un de ses rôles est de soulager les douleurs. Toutefois, il peut arriver que vous en ressentiez encore malgré sa présence. Découvrez comment réagir face à une telle situation.

Prendre des anti-inflammatoires

En effet, cette douleur pourrait juste être éphémère. Il est normal de ressentir des douleurs quelques heures après la pose du pansement dentaire. Dans ce cas, il suffit de prendre des antalgiques et de patienter que cela passe calmement. Ne le faites quand même pas sans l’avis de votre dentiste. S’il s’agit de douleurs causées par la pose du pansement dentaire, elles devraient se calmer en quelques jours. N’abusez pas non plus des antidouleurs puisque le pansement même contient de l’eugénol, une molécule qui sert aussi à apaiser les douleurs.

Adopter les bons comportements

La solution précédente n’est que provisoire. Pour qu’elle fasse effet, il faut impérativement observer un certain nombre de mesures. Sans quoi, vous pouvez vous retrouver à supporter des douleurs atroces. Voici des conseils qui pourraient vous aider.

Contrôler son alimentation

D’abord, pendant les premières 24 h après la pose du pansement dentaire, il ne faudrait pas mastiquer un aliment. Même après cette période, toute mastication intensive est proscrite. La consommation d’aliments trop collants ou trop durs également. Ensuite, il est conseillé d’adopter un régime d’aliment moelleux. Cela permet de vérifier sans difficulté l’efficacité du traitement. Un régime de fruit charnu vous sera aussi très bénéfique. Tout ceci permet de ne pas éprouver votre dent endommagée le temps que le traitement agisse.

Se brosser convenablement

Pendant que vous portez un pansement dentaire, vous devrez vous brosser les dents avec beaucoup de délicatesse. Un geste maladroit pourrait vous couter très cher. Les brosses électriques vous rendront la tâche bien plus facile. Faites un peu plus attention que d’habitude lorsque vous êtes à proximité de la zone du pansement. Si vous n’avez pas confiance en votre dextérité, vous pouvez opter plutôt pour un bain de bouche régulier.

Prévenir son chirurgien-dentiste

Si vos douleurs persistent après plusieurs jours de précaution et de prise d’anti-inflammatoire, vérifiez que votre pansement dentaire est toujours en place. Si c’est le cas, il est impératif d’informer votre dentiste des douleurs que vous ressentez. Celui-ci déterminera ensuite la démarche à suivre. Il peut s’agir de la prescription d’un médicament plus puissant contre les douleurs. L’autre solution envisageable serait une substitution du pansement précédent. Dans les deux cas, il faudra suivre attentivement les recommandations du chirurgien-dentiste et les respecter.

Même si le pansement dentaire a des propriétés analgésiques, les douleurs peuvent parfois lui résister. Prenez vos précautions, suivez les recommandations et si rien ne change, retournez chez le dentiste.