Alisa-boutique.fr » Conseils santé » Chirurgie plastique : que peut-on craindre ?

Chirurgie plastique : que peut-on craindre ?

Le monde connaît depuis son existence une avancée quotidienne. Cette avancée est remarquée dans tous les domaines y compris le domaine de la médecine. Au nombre de ces avancées nous avons la chirurgie plastique. Le présent article vous dira ce qu’il faut craindre quand vous recourez à la chirurgie plastique.

Pourquoi la chirurgie plastique ?

La chirurgie plastique est la branche de la médecine qui s’occupe de la reconstitution du corps humain. Cette reconstitution peut être faite sur tout le corps ou une partie du corps.

Elle est beaucoup plus réalisée par les stars télévisées en vue de redonner un aspect plus attrayant à leur corps. On peut recourir à cette opération à la suite d’une déformation corporelle causée par une maladie ou un accident.

Que peut-on craindre de la chirurgie plastique ?

Toute chirurgie quelle que soit sa nature présente d’énormes risques. Cependant, la chirurgie esthétique présente aussi ces risques. Recevez en quelques lignes les risques auxquels vous vous exposez en faisant recours à la chirurgie plastique.

  • Risques liés à l’anesthésie

Avant toute opération chirurgicale, le médecin traitant se doit de faire recours à un anesthésiste qui inocule l’anesthésie au patient. L’anesthésie en effet permet de diminuer ou d’atténuer les doleurs ressentis au cours de l’opération. Il en existe deux sortes, l’anesthésie locale et l’anesthésie générale. Certes ce n’est pas le médecin traitant qui le fait mais c’est lui qui décide de quel type d’anesthésie on doit recourir. Certaine personne présente des allergies aux produits anesthésiques. Du coup suite à une anesthésie, il peut y avoir éruption de la peau qui peut conduire facile à la mort.

  • Risques liés à l’hémorragie

Toute opération chirurgicale demande une entaille de la partie concernée. Au cours de l’opération il peut y avoir un sectionnement non désiré d’un vaisseau. Ce sectionnement crée une ouverture d’un vaisseau et donc un écoulement de sang. L’hémorragie peut être interne ou externe. C’est celle interne qui fait courir plus de risques et peut même provoquer la mort du patient. Le médecin traitant se doit donc de coaguler le sang avant de continuer l’opération.

  • Risques liés aux éventuelles infections

Les infections ne sont pas à négliger pendant ou après une intervention chirurgicale. Elles sont dues aux germes microbiens qui s’installent sur les matériels opératoires mal entretenus ou pas du tout entretenus. Ces infections peuvent quand même être soignées à l’aide des antibiotiques. Il arrive qu’elles se compliquent et engendrent autres problèmes si elles ne sont pas vite détectées.

  • Risques liés à la cicatrisation

Vu qu’il faut forcément faire une entaille avant de procéder à toute opération chirurgicale, c’est évident de constater des blessures sur les patients après toute opération. La cicatrisation de ces blessures dépend d’un patient à un autre. Elle dépend de la texture de sa peau (bien souple ou peu souple). Plus la blessure dure à cicatriser plus le patient va s’en lasser ce qui pourrait provoquer d’autres complications.

  • Risques liés aux implants.

Les substances avec lesquelles sont fabriqués les implants peuvent créer des réactions allergiques chez certains patients.

En dépit des nombreux risques que présente la chirurgie plastique, elle peut agir sur la psychologie des patients qui n’ont pas le résultat attendu. Ce traumatisme psychologique peut aller jusqu’à créer des suicides chez d’autres.