Parmi les métiers émergents de ces dernières années se trouve celui de wedding planner. Reconnus comme les spécialistes de l’organisation des mariages, les détenteurs de ce titre doivent justifier d’un certain nombre de compétences. Celles-ci peuvent s’acquérir à travers plusieurs formations qu’il est important de présenter.

Les formations universitaires pour devenir wedding planner

Les débuts de la profession de wedding planner sont encore récents, ce qui fait qu’il n’existe pas de parcours professionnels complets en la matière. Toutefois, certaines branches d’études peuvent permettre de déboucher sur le métier d’organisateur de mariage. Il s’agit notamment des études en communication, en événementiel ou en commerce. Ces formations sont disponibles dans les universités et accessibles après l’obtention du baccalauréat. Plus précisément, un aspirant wedding planner peut suivre :

  • un cursus de licence à l’Assocem pour l’obtention du titre d’organisateur de mariage ;
  • le bachelor gestion des projets événementiels de l’EFCDE qui propose une spécialisation en wedding planner en 3ᵉ année de licence ;
  • suivre une formation dans un institut privé.

Par ailleurs, le choix d’une licence professionnelle dans la filière métiers de communication avec la branche de l’événementiel peut aider dans le futur à prétendre à la fonction de wedding planner. Enfin, l’un des seuls diplômes reconnus par l’État dans le secteur de la gestion organisationnelle des mariages est le bachelor-chef de projet événementiel de l’Isefac Bachelor. Il s’agit d’un parcours de trois ans avec des modules spécifiques au wedding planning. La particularité de ce diplôme réside dans le fait qu’il y a une balance positive entre les enseignements théoriques et la pratique.

Les étudiants de cette filière sont en effet tenus de réaliser des stages (1 – 6 mois) dans des agences de wedding planner chaque année. À leur sortie de l’école, ils sont donc mieux outillés pour affronter les réalités du métier. Il faut dire que ces différents parcours conviennent plus aux jeunes détenteurs du Bac qu’à des personnes adultes en reconversion par exemple.

Les instituts privés de formation au métier de wedding planner

Pour les personnes qui désirent devenir wedding planner, mais qui ne sont pas en mesure de suivre une formation universitaire, il existe plusieurs centres privés qui proposent différents programmes d’enseignement. Ces structures délivrent des formations certifiantes la plupart du temps sur une période relativement courte (3 – 6 – 9, voire 12 mois). Même si cette option est plus onéreuse que les formations universitaires, elle a l’avantage d’être exclusivement axée sur le métier de wedding planner. Il faut préciser que ces instituts privés peuvent être soit des agences d’organisation de mariage ou des écoles privées à l’instar de International Wedding Institute ou L’École du mariage par exemple.

Les formations en ligne

La troisième option pour devenir wedding planner est l’apprentissage en ligne. Il consiste à exploiter les ressources sur Internet (documents payants ou gratuits, partage d’expérience, vidéos, etc.) afin d’apprendre les prérequis du métier. Certains wedding planners certifiés proposent aussi des programmes d’accompagnement personnalisés pour ceux qui souhaitent se lancer dans cette carrière. Leur faire recours est aussi avantageux, car vous choisissez votre durée d’apprentissage, votre rythme de progression et par-dessus tout, vous étudiez chez vous.