La yourte, habitat traditionnel des nomades de l’Asie, est le seul patrimoine mondial de l’UNESCO encore utilisé par les bergers mongols. C’est un foyer familial mobile et facilement démontable, pour s’adapter à la vie des nomades qui ne s’arrête jamais, ils changent fréquemment de lieu pour se mettre en harmonie avec les conditions de l’environnement et du milieu.

Connue pour sa robustesse et son confort, la yourte à subsister à travers des siècles entiers et réussi toujours à s’affirmer dans le monde d’aujourd’hui.

Âgée d’à peu près 2000 ans, elle a vu le monde changer, évoluer et s’éloigner de la nature mais avec son identité affirmée de nomade, la yourte reste toujours fidèle à ses coutumes et traditions, comme par exemple, ne jamais piétiner le seuil de la porte ! il faut l’enjamber sinon cela risquerais d’offenser le chef.

Si vous voulez vous lancer dans le nomadisme ou vous cherchez un habitat plus écologique ou juste une envie de dépaysement, la yourte vous ouvre sa porte ; avec une pièce unique, sans cloison, aménagée différemment et une petite ouverture dans sa partie supérieure, la yourte peut également s’adapter à votre mode de vie et confort souhaité.

Construire sa yourte

La yourte est composée de :

  • Une seule porte d’entrée en bois (toujours placée au sud, chez les mongoles),
  • Un croisillon formant l’arrondie de la yourte,
  • Deux piliers centraux assurant sa stabilité,
  • Des perches qui se réunissent autour d’une coupole (pour aérer),
  • L’anneau de compression « toono »,
  • Toile d’intérieur, décorée selon le goût,
  • Toile extérieure d’isolation : atténuant les bruits,
  • Toile acrylique imperméable,
  • Une coiffe transparente.

Procédure

Le croisillon en bois de la yourte est généralement fait avec du bamboo, car il est écologique et facile à récolter ou bien en bois de douglas. Il représente les murs, appelé : khanas (section 40 x 25). Le nombre des pièces varie selon le diamètre de la yourte et sont reliés à l’aide de boutons (de 7 mètres, 7 khanas sont suffisants fabriqués par 23 pièces de bois par mur).

Une fois terminé, le croisillon est posé sur un plancher octogonal démontable.

Le toono a un diamètre qui varie selon la taille de la yourte (Yourte 6 et 7M = 1300mm). Il est assemblé en dernier avec la porte par collage et vissage. Sous ce dernier, les poteaux de soutien sont placés, ils sont également en bois de douglas. Voilà, la base de la yourte est en place.

Maintenant, vous devez recouvrir les murs. En premier, l‘isolation intérieure qui est en coton ou en laine de couleurs différentes selon vos goûts. Cette première couverture représente la décoration intérieure de votre yourte, ensuite, la toile extérieure vient recouvrir votre yourte, elle doit être étanche et imperméable pour cela utilisez une toile en acrylique (ou en PVC si vous souhaitez être écologique, il est économique et résistant). Pou finir, un chapeau translucide est placé en haut sur l’ouverture pour permettre à la lumière de pénétrer.

Au final, la yourte est un lien de qualité pour entretenir sa relation avec la nature, offrant un abri confortable et convivial afin de profiter pleinement de son expérience et franchir sereinement la porte de l’urbanisme.