La technologie et ses avancées touche divers domaines dont celui de l’informatique et notamment pour ce qui est du stockage des données. En effet, les utilisateurs voient apparaître une nouvelle plateforme cloud data science avec laquelle Oracle souhaite devenir un des acteurs principaux dans la science des données. Pour en apprendre plus et pour une idée plus claire à ce sujet, on va essayer de récolter des informations utiles.

Le cloud, de quoi s’agit-il ?

Il faut savoir que le terme cloud signifie nuage en anglais. Il recouvre l’ensemble des solutions pour ce qui est du stockage à distance. Pour être plus explicite, les données sont disponibles sur des serveurs distants avec une accessibilité via le net au lieu d’être stockées sur des disques durs ou encore des mémoires. Ainsi, les divers intervenants vont disposer d’énormes champs de serveurs qu’on appelle Datacenter. Cela dit, on connaît le cloud sous d’autres désignations comme le cloud computing ou encore nuage informatique. Celle allusion aux nuages est une façon de symboliser la dématérialisation de l’informatique pour passer à une échelle virtuelle.

C’est une nouvelle tendance pour le stockage des données. Aussi, il n’est plus indispensable d’être physiquement à un endroit précis pour la consultation des documents de travail ou encore les photos. En outre, le cloud computing pour le grand public se matérialise par des services de partage de données numériques et de stockage comme Dropbox, Google Drive ou encore Microsoft OneDrive ou encore Apple iCloud. Sur ces plateformes, les utilisateurs vont pouvoir :

  • Stocker des contenus qui sont d’ordre personnel comme les photos, la musique, des vidéos ou bien des documents et d’autres encore ;
  • La possibilité d’accéder à tous ces contenus n’importe où dans le monde à condition qu’ils soient connectés.

data science

C’est quoi la data science ?

Pour ce qui est de la data science, il s’agit d’un domaine qui est interdisciplinaire utilisant les méthodes scientifiques mais aussi des processus ainsi que des algorithmes et des systèmes pour l’exploitation des données. De plus, les data scientists vont associer plusieurs compétences comme leurs connaissances en statistiques ou bien en informatique et dans le domaine commercial pour une analyse des données qui sont collectées via le web mais aussi via des smartphones, des capteurs et cela auprès des clients ainsi que d’autres sources.

En clair, la data science va révéler les tendances et fournir aux entreprises les informations qu’ils peuvent utiliser en vue de prendre les meilleures décisions, et aussi pour la création de produits et de services encore plus innovants. Toutefois, bien que le fondement de l’innovation soit les données mais il reste que la valeur de ces informations est ce que les data scientist peuvent exploiter pour en tirer les meilleurs profits. En somme, le recours à la data science par Oracle est une solution non seulement collaborative mais aussi évolutive et tout en puissance.

Cela va nettement contribuer à gagner en compétitivité et cela sur le marché des nuages. C’est pour cette raison qu’Oracle a procédé à l’ajout de la fonctionnalité data science à son infrastructure cloud.