En matière de clavier, nous sommes loin d’avoir tous le même modèle. Déjà en France nous avons les claviers AZERTY. Cependant il arrive parfois que vous ayez acheté un ordinateur reconditionné ou que vous ayez travaillé à l’étranger, et donc vous voilà avec un clavier QWERTY. Évidemment les touches ne sont pas toutes placées au même endroit sur le pavé alphabétique. À cela, il faut aussi prendre en compte la nature de votre outil informatique. Encore une fois, que vous travaillez sur un ordinateur portable ou fixe, Thoshiba ou MAC les choses ne seront pas identiques. Et même dans une gamme de produits sensiblement la même, cela peut légèrement différer non pas sur la manipulation mais sur la localisation des touches sur le clavier. C’est le cas également avec les différents produits Apple :

  • Macbook
  • Mackook R
  • iMac

Généralement sur un clavier Apple de type français et AZERTY, les choses sont plutôt simples pour localiser la touche @ et l’activer rapidement. En effet, elle se trouve tout en haut à gauche de votre clavier et vous avez juste à appuyer dessus pour que le symbole apparaisse. Si vous avez devant vous un clavier Mac en version QWERTY, l’arobase va se trouver au niveau des chiffres en haut de votre clavier. Il est regroupé avec le chiffre 2. Pour activer l’arobase, il faut appuyer en simultané sur la touche “Shift” (qui se trouve en bas à gauche du clavier) et sur le chiffre 2.

Maintenant vous pouvez avoir un clavier AZERTY qui a été reconditionné, car à l’origine l’ordinateur n’était pas en France. C’est souvent le cas des ordinateurs portables reconditionnés. Pour les Français repérer la touche @ n’est pas évidente dès le premier coup d’œil et reste peu intuitive avec le temps, mais c’est ainsi. Elle se trouve tout à droite sur votre clavier, juste au dessus de la touche “entrée”. Pour faire un arobase sur ce type de clavier, vous devez appuyer en même temps sur la touche arobase et la touche “alt option” de votre choix car il y en a 2 (en bas à gauche et à droite).

Si vous avez une tablette numérique de la marque Apple, vous aurez un clavier tactile qui va apparaitre. Une fois n’est pas coutume, cet arobase joue à cache-cache. Cette fois, vous allez le trouver couplé avec la lettre Q. Vous devez appuyer sur la touche Shift et le Q en même temps. Ceci dit si vous n’y arrivez pas, vous pouvez vous rendre sur le clavier numérique de la tablette en appuyant sur la touche ?.123. L’arobase se trouvera en solo sur la gauche du clavier. Vous aurez juste à appuyer dessus. Dans le cas d’un iPhone, le clavier sera encore une fois tactile et vous devrez aussi vous rendre sur le clavier numérique en appuyant sur la touche 123 en bas à gauche. L’arobase va occuper seul une case sur la droite du clavier.

Vous voilà au clair avec toutes les possibilités avec la marque Apple. Cela aurait été trop simple que cette touche soit placée de manière universelle toujours au même endroit sur tous les claviers Mac.

Comment faire un arobase sur pc ?

Je viens de passer en revue toutes les manières de faire un arobase avec les produits informatiques de la marque Apple. Vous vous doutez bien que pour ceux fonctionnant sous Windows et android, les choses font être différentes. Ce ne serait pas drôle sinon. Alors c’est reparti avec l’arobase sur pc.

Dans le cas d’un clavier français, vous devez commencer par repérer les 2 touches qui vont vous être utiles pour faire un arobase, à savoir le zéro du pavé numérique “0” et la touche “ALT GR”. Attention la touche simple “ALT” et la touche “ALT GR” ne sont pas les mêmes. Le “0” est facilement repérable car c’est un chiffre. La touche “ALT GR” se situe à droite de la barre d’espace. Vous devez appuyer sur les 2 touches en même temps pour voir apparaitre @.

Si vous n’avez pas un clavier français, ou s’il a mal été reconditionné il se peut que cette combinaison ne fonctionne pas. Vous devez dans ce cas vous servir de 3 touches en même temps. Oui cela devient sport juste pour faire un arobase. Vous devez appuyer sur la touche “ALT”, le chiffre “6” et le chiffre “4”. Si vous avez un clavier HP, les choses sont également différentes. Vous devez aussi faire de la gym et appuyer sur 3 touches en simultané. La combinaison est la suivante : ctrl+alt+arobase.

Si vous avez un smartphone qui fonctionne sous Android, vous aurez un clavier virtuel tactile. Le principe est le même que pour un iPhone pour une fois. Il est question de la touche 123 qui se situe en bas à gauche du clavier. Vous aurez accès à tous les chiffres et également à l’arobase, qui se trouve tout seul une case. Vous aurez juste à le repérer sur la droite du clavier et appuyer une seule fois dessus.

Normalement avec cela, vous devriez vous en sortir facilement. Si jamais vous vous trouvez avec un clavier particulier et que vous n’arrivez pas à trouver la solution sur internet, il vous reste encore la possibilité de poser la question sur un forum informatique. On devrait alors vous aiguiller sur la manière de le faire ou auprès de qui vous pouvez, vous renseigner.

À quoi sert l’arobase ?

Il est vrai que de nos jours nous nous servons quasiment au quotidien de cette touche arobase. Mais ce symbole n’est pas tout récent puisqu’il était déjà utilisé à la Renaissance. En Europe le @ servait à écrire la préposition “à”, mais en Angleterre, il était surtout utilisé pour montrer une valeur marchande. Ainsi il se trouvait devant le prix et le symbole de la livre. Quant au nom “arobase” l’origine est plus incertaine. Cela viendrait peut-être d’une association de lettres à l’origine de l’écriture de ce symbole, à savoir :

  • a
  • rhô, qui est une lettre grecque
  • le tiret du bas pour la base.

L’ensemble forme graphiquement le symbole arobase. D’ailleurs nous ne le prononçons pas tous arobase. En Grande-Bretagne et en Allemagne, il sera question de “At”. En Espagne, ce sera “Aroba” et en Italie “chiocciola” qui signifie escargot. On comprend facilement pourquoi vu la forme du symbole. Les Roumains et les Néerlandais voient eux, plutôt une forme de queue de singe et les Suédois une trompe. Bref, chaque pays l’appel à sa façon mais le symbole lui ne change pas, ce qui est plutôt rassurant pour faciliter la communication.

Mais aujourd’hui c’est surtout en informatique que nous en avons l’usage. Nous le retrouvons dans toutes nos adresses de courrier électronique. Il sert à séparer le nom d’utilisateur et le nom du domaine de messagerie. Le symbole peut également se retrouver tout seul pour signifier l’emplacement où vous devez inscrire votre adresse mail pour que l’on puisse vous contacter en cas de besoin ultérieurement. Mais ce n’est pas la seule utilisation en informatique puisque l’arobase peut être lié à une adresse FTP. Cela ressemble à ça : ftp://utilisateur:motdepasse@adresse.du.serveur. C’est ce qui sert à accéder au serveur qui héberge un site, pour faire des modifications de codes sur ce site internet en question.

Le @ trouve également une utilité sur les réseaux sociaux. Sur Facebook, il sert à mentionner dans une publication quelqu’un que vous avez en ami. Il recevra alors une notification lui signifiant qu’il est concerné dans une publication. Sur Twitter, l’arobase fait parti de votre nom de contact. Vous pouvez ainsi être retrouvé de cette manière. Les forums de discussion en ligne se servent également de l’@ pour indiquer à qui s’adresse le message.

Dans le cas de la programmation informatique, l’arobase a une toute autre utilité. Dans le PHP pour Hypertext Preprocessor, l’arobase permet d’éviter des codes d’erreur en bloquant l’affichage de message d’erreur sur une portion de code défini. Attention, cela ne supprime pas les erreurs. Elles sont juste bloquées. Pour le PERL, l’@ indique une variable dans un tableau. En Objective-C, il sert à mettre en avant des mots clés. En Java, l’arobase correspond à une annotation.

Comme vous le voyez, l’utilisation de l’arobase n’est pas uniquement destiné à vous créer une boite mail. Vous le trouverez très souvent sur les réseaux sociaux. Pour le reste de la programmation à moins d’en faire votre métier, vous ne devriez pas le rencontrer.

Quels sont les autres symboles que l’arobase ?

Il n’y a pas que l’arobase qui est très répandu et nous est très utile. Vous avez certainement entendu parler du Hashtag, ou du moins vu son symbole le #. Attention ce n’est pas en relation avec le dièse de la musique car celui-ci n’a pas la même inclinaison. En tout premier lieu, le # a été utilisé aux USA. Il servait à indiquer la présence d’un numéro. D’ailleurs nous avions tous un # sur nos téléphones. Il s’est ensuite développé lorsque Internet est apparu dans le monde entier. Au tout début des années 80 est apparu la discussion en groupe, à savoir Internet Relay Chat, plus connu en France sous le nom de discussion relayée par Internet. L’hashtag avait pour utilité de différencier les groupes de discussion en les nommant. Pendant 20 ans, il n’a servi quasiment qu’à cela. À partir des années 2000, il envahit peu à peu la toile. On le voit donc sur des sites internets spécialisés dans la photographie comme Flickr. Encore une fois, le # sert à la différenciation en nommant des thématiques spécifiques. Cela catégorise donc les photos. C’est seulement en 2009, que le réseau social Twitter va à son tour s’en emparer. Cette plateforme s’en sert pour regrouper des personnes qui ne se connaissent pas forcément autour d’un même thème qui les intéresse, comme le #coronavirus, #Célinedion, … Cela leur permet d’échanger sur un sujet alors que sans le # cela ne se serait jamais fait. Depuis il nous sert également pour faire passer des messages forts dans le monde entier et pas que sur Twitter. Instagram est également dans la danse des #. Vous en avez entendu plus d’un comme le :

  • #balancetonporc
  • #jesuischarlie
  • #pokemongo
  • #restezchezvous

Si vous avez besoin de savoir quel hashtag utiliser pour toucher une audience plus importante sur les réseaux sociaux, vous pouvez vous servir de certains outils comme Hashtagify Me. Vous connaitrez ainsi sa côte de popularité, les influenceurs qui l’utilisent, les autres hashtags qui lui sont associés par exemple. Avec le All Hashtag vous aurez accès aux # associés qui pourraient vous être utiles. Comme pour l’arobase, le hashtag se forme de différente manière suivant le type de clavier que vous avez. Sur un téléphone portable, vous y aurait toujours accès en appuyant sur la touche 123. Sur certains claviers de téléphone, vous devez rester appuyer sur une certaine touche car le hashtag est secondaire ou faire glisser votre doigt sur la touche. Sur un clavier d’ordinateur Apple, il se trouve sur la même touche que l’arobase. Vous devez donc appuyer sur Shift en même temps pour voir apparaitre le #. Sur les claviers américains, vous devrez utiliser 3 touches, à savoir le shift, la touche option alt et le # qui se trouve encore une fois avec le @ (à droite du clavier au dessus de la touche entrée). Sur un clavier de pc, vous devrez utiliser la touche “ALT GR” et la touche numérique du chiffre 3.

Il existe d’autres symboles, mais il faut l’avouer : ils nous sont beaucoup moins utiles dans notre vie de tous les jours. Vous avez par exemple l’esperluette. Ça ne vous dit rien ? Peut-être que le symbole vous parlera davantage : &. C’est une association du ”e” et du “t”. L’utilisation la plus connue est certainement avec le M. & Mme. Elle était aussi dans le logo de France télécom avant de devenir Orange. Un autre symbole est le tilde. Cette petite vague “~” est peu utilisée en France, à part dans les dialectes régionaux comme en Bretagne ou dans le Pays Basque. Si vous êtes espagnol ou portugais, vous l’utiliserez beaucoup plus souvent.