Pourquoi utiliser le mode sans échec avec Windows 7 ?

Le mode sans échec est ce qui va vous permettre de faire un diagnostic de votre ordinateur. Lorsque que vous accédez à ce mode, votre ordinateur va démarrer avec seulement le minimum nécessaire au bon fonctionnement du système d’exploitation. Il parait donc logique que vous ne pourrez pas avoir accès à toutes les fonctionnalités que vous avez l’habitude d’utiliser en temps normal. Par exemple, vous ne pourrez pas naviguer sur internet et avoir une haute résolution. Mais alors pourquoi donc, devriez-vous utiliser le mode sans échec sous Windows 7 ?

La première raison qui peut vous pousser à passer en mode sans échec est de vouloir supprimer des fichiers. En effet l’apparition de Malwares, ces logiciels malveillants, affichent souvent des fenêtres impossibles à faire disparaitre. Souvent le message suivant apparait : “impossible à supprimer car en cours d’utilisation”. Il ne vous reste alors que la solution du démarrage en mode sans échec pour les supprimer définitivement, car ils ne seront pas chargés avec ce mode d’utilisation dégradé de votre ordinateur.

La seconde raison est de vouloir redémarrer votre ordinateur qui reste figé, sans en connaitre véritablement la ou les causes. Cela peut être un écran noir ou bleu.

Enfin les autres raisons concernent principalement le fonctionnement de votre ordinateur qui se retrouve affecté par un problème. Il peut également fonctionner au ralenti ou encore il est possible que vous n’arriviez plus à accéder à certaines fonctionnalités. Enfin, dans le cas d’une mauvaise manipulation, vous avez pu changer une configuration ou mal l’installer sur votre ordinateur. Parfois c’est le programme en lui-même qui a été mal conçu et cela vous n’y pouvez rien. Il est impossible de le savoir avant de l’avoir installé sur votre ordinateur. Le démarrage sans échec vous donnera la possibilité d’identifier avec précision les problèmes rencontrés ou du moins d’affiner votre diagnostic pour trouver une solution adaptée pour répondre à ces bugs informatiques. Vous pourrez alors désinstaller le programme qui pose problème. Si vous devez le réinstaller, assurez-vous de récupérer un logiciel qui soit intact et fonctionnel. Pour cela, allez sur des sites sécurisés pour vous éviter tout nouveau problème.

Voilà, il est grand temps maintenant de voir comment accéder à ce mode sans échec.

Comment démarrer en mode sans échec avec Windows 7 ?

Pour avoir accès au mode sans échec sous le système d’exploitation de Windows 7, vous avez plusieurs possibilités :

  • la touche F8
  • la touche F5
  • Windows + R

Nous allons voir quelle est la méthode que vous devez utiliser en fonction de votre situation.

La plupart du temps, pour redémarrer un ordinateur fonctionnant sous Windows 7, vous allez utiliser la touche F8. Pour cela, vous allez devoir démarrer votre ordinateur. Autrement dit, il aura forcément été éteint avant. Quand vous allumez votre ordinateur, le premier programme qui va se lancer s’appelle le BIOS. C’est un mot en anglais qui signifie Basic Input Output System. Il permet d’effectuer des opérations basiques comme démarrer la carte mère, l’affichage, le processeur, la mémoire, le clavier et les lecteurs. Sur certains ordinateurs, lorsque le BIOS démarre, il apparait alors une barre de progression. À la fin de son chargement, c’est là que vous devez tapoter sur la touche F8 de votre clavier de manière continue jusqu’à ce que les options avancées de WIndows 7 apparaissent. En utilisant les flèches de votre clavier, sélectionnez le “Mode sans échec”. Si vous avez appuyé trop tôt, pas de panique. Vous allez avoir un message du type “Erreur clavier”. Il vous suffira juste d’éteindre et démarrer de nouveau votre ordinateur, et de recommencer l’opération BIOS + F8. Si vous avez un clavier USB et que votre ordinateur est vraiment planté, il se peut que la touche F8 ne réagisse pas. Dans cette situation, vous allez devoir accéder au BIOS. Il se peut que celui-ci apparaisse directement si vous ne touchez absolument à rien, car votre ordinateur est tellement planté qu’il ne pourra faire rien d’autres. Sinon essayez d’appuyer sur la touche “Escape”. Une fois dans le BIOS, vous allez chercher à activer la prise en charge périphérique et donc votre clavier USB. Sélectionnez l’option “USB Device Legay Support” ou “All peripherals”. Ensuite, cliquez sur “Integrated Peripherals” puis sur “Enabled”. Mais rassurez-vous, de nos jours il est plutôt rare qu’un clavier fonctionnant en USB ne réponde pas.

Si vous avez des problèmes de réseaux que vous avez également la possibilité d’accéder au BIOS et de sélectionner l’option “Safeboot”, puis “Network”.

Si votre touche F8 ne fonctionne pas du tout, vous pouvez essayer avec la touche F5.

Il nous reste maintenant à voir comment accéder au mode sans échec avec la commande Windows + R. Attention vous devez être certain que votre ordinateur n’est pas infecté par un virus. Sinon, vous prenez le risque de rester coincé dans une boucle infernale. Vous devez donc être extrêmement prudent avec cette méthode. Votre ordinateur est allumé. Vous devez cependant fermer tous les programmes en cours d’utilisation. Une fois que c’est fait, vous devez appuyer en simultané sur la touche “Windows” et la touche “R”. Une petite fenêtre devrait s’ouvrir avec “Exécuter”. Vous devez y taper “msconfig” et valider avec la touche “Enter”. Allez ensuite dans l’onglet “Démarrer” de cette même fenêtre et sélectionnez “démarrage sécurisé” en vérifiant que la case “minimal” soit bien cochée. Une nouvelle fenêtre va alors apparaitre pour vous demander de redémarrer. Validez et vous voilà en mode sans échec. Lorsque vous aurez terminé ce que vous avez à faire, n’oubliez de refaire toutes ces étapes, pour dé-sélectionner le “démarrage sécurisé”.

Si malgré tout cela vous n’y arrivez pas, il ne vous reste plus que la solution de déposer votre ordinateur dans une boutique spécialisée dans la réparation.

Que faire lorsqu’on est en mode sans échec sur Windows 7 ?

Vous avez réussi à basculer en mode sans échec. C’est donc maintenant que les choses sérieuses commencent, si vous voulez récupérer les fonctionnalités de votre ordinateur. Vous allez d’abord devoir vous connecter avec un compte utilisateur qui possède des droits administrateur. Je vous conseille de vous créer un fichier pour noter tous les pilotes qui sont installés à chaque démarrage de votre ordinateur. Faites un copier-coller sur un fichier txt. Cela pourra vous être utiles pour résoudre les problèmes qui vont être relevés. L’étape d’après est d’activer la vidéo à basse résolution (640×480). Cela va vous permettre de réinitialiser les paramètres d’affichage, comme votre résolution d’affichage. Il existe plusieurs modes dans le mode sans échec. Vous pouvez notamment redémarrer en utilisant une ancienne version qui fonctionnait parfaitement sur votre ordinateur. Il est alors possible que vous perdiez certaines applications que vous avez installées par la suite sur votre ordinateur, mais vos données devraient être conservées. Le mode restauration des services d’annuaire permet d’accéder à Active Directory. Il est indispensable pour les ressources partagées lorsque vous travaillez en réseau, comme avec plusieurs serveurs, postes de travail, dossiers partagés et imprimantes, ou encore des comptes d’utilisateurs.

Le mode débogage permet d’avoir accès aux différents codes. Il est donc surtout destiné aux professionnels de l’informatique et aux administrateurs système. Si c’est votre carte graphique qui pose problème par exemple, vous pouvez désactiver le contrôle obligatoire des signatures de pilotes. En effet, il se peut que certains codes soient incorrects et fassent planter votre ordinateur.

Si tout se passe bien, vous pourrez redémarrer votre ordinateur avec Windows qui fonctionne normalement.

Comment quitter le mode sans échec avec Windows 7 ?

Vous avez résolu votre problème en passant par le mode sans échec. Il est temps maintenant d’en sortir pour vérifier que tout est en ordre et surtout pouvoir utiliser votre ordinateur avec toutes ses fonctionnalités. Mais comment vous y prendre ? La première technique est la plus simple et fonctionne pratiquement à coup sûr. Il s’agit d’ouvrir le menu “Démarrer”, puis d’aller sur “Arrêt” pour cliquer sur “Redémarrez”. Ce menu se trouve en bas à gauche de votre écran. Si malgré cela votre ordinateur s’obstine à redémarrer en mode sans échec, vous allez devoir agir autrement. Là encore, vous allez devoir rendre dans le menu “Démarrer”. Cette fois, il va falloir cliquer sur le logo Windows. Vous devrez taper dans la barre de recherche “Configuration Système”, puis cliquer sur l’icône qui va apparaître. Il aura l’apparence d’un ordinateur. Une fenêtre va alors s’ouvrir. Allez dans l’onglet “Général” et cochez la case “démarrage normal”, parfois marqué en anglais “Normal Startup”. Passez ensuite sur l’onglet juste à côté “Boot”. Il va falloir y décocher la case du démarrage lié au mode sans échec à savoir “Safe Boot”. Cette case se trouve sur la partie gauche de la fenêtre dans les options Boot. Quand c’est décliqué, appuyez sur la touche “appliquer”, puis “Ok”. Vous pouvez alors éteindre votre ordinateur et le redémarrez. Si malgré toutes ces manipulations, il redémarre encore en mode sans échec, vous n’aurez pas le choix que de faire appel à un professionnel.

Le mode sans échec existe-il sur une tablette ou un smartphone ?

Même si c’est plus rarement le cas, les smartphones ou les tablettes peuvent de temps en temps « planter », comme c’est malheureusement le cas pour un ordinateur. On peut donc légitimement se poser la question de savoir si le fameux mode sans échec est également disponible sur ces supports. Nous allons d’abord commencer par les appareils qui fonctionnent sur IOS (IPhone, IPad et IPod touch). Du fait d’un système d’exploitation fermé avec un seul lieu pour installer des applications, en cas d’une grosse erreur logiciel ou si une restauration du téléphone a échoué, le téléphone passe alors en mode « Recovery ». Vous aurez à la place d’une pomme, un logo iTunes pour vous inviter à brancher votre appareil sur un ordinateur. Vous pouvez également forcer ce mode recovery. Attention cela ne va pas vous permettre de relancer votre téléphone ou votre tablette, comme vous pourriez le faire avec un ordinateur en mode sans échec. Ce mode recovery va uniquement vous permettre de repartir avec un téléphone ou un tablette vierge. Il vous faudra ensuite installer de nouveau votre téléphone. Pour basculer dans ce mode, deux possibilités :

  • Soit vous avez deux boutons physiques (c’est le cas jusqu’à l’iPhone 7 et 7+) et il vous faudra dans un premier temps brancher votre téléphone à un ordinateur via son câble de rechargement. Vous allez ensuite appuyer et maintenir le bouton Power et le bouton home (le gros bouton central). ITunes va alors automatiquement détecter le mode recovery.
  • Si vous avez un iPhone 8 ou supérieur. La manipulation est un peu plus complexe. Il vous faudra toujours brancher votre téléphone à un ordinateur. Vous allez d’abord appuyer sur les boutons volume + puis le bouton -. Ensuite appuyer et maintenir le bouton power, jusqu’à ce que le mode recovery se déclenche et le tour est joué.

Il existe également un mode DFU, mais il y a normalement peu de chances d’en avoir besoin, sauf si votre téléphone ou votre tablette se refuse à passer en mode recovery.

On va maintenant passer au démarrage sans échec sous androïd. Cette fois le mode existe vraiment. Votre téléphone ou votre tablette va alors redémarrer avec uniquement les applications nécessaires à son bon fonctionnement. Vous devriez alors pouvoir désinstaller la ou les applications que vous venez d’installer. Pour activer ce mode sans échec appelé « safe mode » par Google, vous allez devoir appuyer sur votre bouton power pendant quelques secondes. Vous devriez voir un menu qui vous propose d’éteindre, de redémarrer ou de passer votre téléphone en mode avion. Touchez éteindre et laisser votre doigt en place. Le système d’exploitation devrait normalement vous proposer un redémarrage en mode sans échec. Attention les téléphones Samsung bien que fonctionnant sous androïd ont une procédure différente. Vous devez redémarrer votre téléphone. Au moment où le logo Samsung va apparaitre, il va vous falloir appuyer sur le bouton – de votre volume. Le téléphone va alors une nouvelle fois redémarrer, mais cette fois en mode sans échec. Une fois les différentes manipulations effectuées, il vous suffira de redémarrer normalement votre téléphone pour quitter ce mode sans échec. Cette méthode peut être particulièrement utile pour éviter de devoir restaurer totalement votre téléphone.