Ces dernières années, le domaine de l’immobilier a connu plusieurs changements de lois et de règlements le rendant ainsi, plus susceptible aux investissements, ce secteur très sensible de point de vue socio-économique est maintenant devenu une bonne solution à la défiscalisation; cette dernière se définit par un moyen légal sur le plan juridique qui a pour but de diminuer les impôts sur les revenus. De nos jours la défiscalisation immobilière est très tendance que ce soit pour un immobilier ancien (location) ou nouveau (achat).

Quelques lois qui permettent de défiscaliser dans l’immobilier:

L’exemple de l’achat d’un appartement:

  • La loi Pinel: cette loi permet la réduction des impôts avec un certain pourcentage, allant de 12% jusqu’à 21% du montant total de ce qu’on va bénéficier par la location de l’appartement, quant à la durée elle est codifiée de minimum 6 ans jusqu’à 12 ans, cet appartement doit toutefois être dans un endroit éligible ( une zone où il y a une forte demande de location).
  • La loi Girardin: cette loi ressemble beaucoup à la précédente (la loi Pinel), cependant, ce qui les diffère c’est que cette loi tient compte de la surface habitable.
  • La loi Censi-Bouvard: ça concerne surtout les investisseurs locatifs du domaine du tourisme, pour les personnes d’un âge avancé et les étudiants, ces investisseurs auront un pourcentage de diminution d’impôts de 11% de leur bénéfice.
  • La loi Malraux: s’applique sur les gens qui achètent un nouvel appartement par exemple, et qui souhaitent le rénover, et donc ils auront une réduction d’impôts pour un certain pourcentage tout dépend des frais de la rénovation.

Défiscaliser en achetant un appartement est-ce une bonne idée?

Chercher à tout prix à réduire son taux d’impôts peut se retentir d’une façon négative, il est préconisé de ne pas risquer à faire des investissements fous juste dans le but d’avoir le minimum d’impôts, il faudra bien faire attention à chaque détail de chaque loi avant de s’engager, à titre d’exemple la durée de location de la loi Pinel ou le pourcentage de réduction. Il faut savoir aussi que le fait d’augmenter ses revenus et ses gains est une bonne manière pour payer ses impôts tout simplement. Enfin chacun a le choix de la loi ou la manière qui le correspond le plus, il ne faut pas calquer une expérience ou une étude fiscale telle qu’elle est sur votre situation, qui peut être spéciale. On peut demander l’aide d’un professionnel du domaine fiscal et immobilier afin de bien comprendre les différentes lois et donc investir d’une façon sécurisée et éviter toute mauvaise surprise.

Defiscaliser en achetant un appartement

Pour votre prêt, pensez au courtier

Vous avez donc l’intention d’acheter un appartement afin de suivre toutes les recommandations listées au sein de cet article. Soyez tout de même vigilant, car la recherche de la meilleure transaction est souvent laborieuse. Si vous souhaitez gagner à la fois du temps, mais surtout de l’argent, il est préférable de confier votre projet à un expert dans ce secteur. En effet, le courtier présente des caractéristiques alléchantes qui ne devraient pas vous laisser indifférent. Vous aurez tous les éléments sur le site https://www.immobilier-danger.com/Courtier-en-credit-immobilier-l-232.html. Si vous ne perdez pas de précieuses minutes avec cette recherche, vous pouvez vous concentrer sur l’achat de votre logement et notamment les questions de défiscalisation.

  • Le courtier peut collaborer avec de nombreux organismes, il est en mesure de trouver la meilleure banque.
  • Le principe est simple, vous partagez votre profil, il est étudié sous toutes les coutures et les recherches sont ciblées.
  • Vous n’effectuez aucune tâche puisque le courtier s’occupe de dénicher au plus vite la solution la plus adaptée à votre besoin.
  • Vous aurez alors un prêt immobilier très sympathique avec le taux le plus bas du marché, ce sont alors des économies qui sont envisagées.

Le courtage est désormais une solution très intéressante pour réussir à trouver un prêt immobilier digne de ce nom, le meilleur taux ou encore une banque susceptible d’accepter votre dossier qui peut être complexe. Que ce soit pour une formule classique ou le rachat des crédits, ce courtier présente plus d’un tour dans son sac et il pourra largement vous satisfaire. C’est un intermédiaire que vous ne devez pas négliger.

Le courtage prend de l ampleur en France

Le courtage prend de l’ampleur en France

Comme vous avez pu le constater, deux tendances sont très fortes sur le sol français, vous avez d’un côté les comparateurs de prix qui sont très efficaces pour avoir les tarifs les plus adaptés à ses attentes, cela est aussi valable pour les assurances, les prêts… Il y a en parallèle une autre technique à savoir le courtier qui reprend le même phénomène que le comparateur, mais vous n’intervenez pas, vous déléguez toutes les tâches les plus laborieuses et le résultat sera beaucoup plus pertinent. Vous serez alors certain que la solution sera adaptée à vos attentes, votre projet et votre budget.

Près de 25 % des souscriptions en France sont réalisées avec un courtier, ce chiffre est assez intéressant, mais il pourrait croître dans les prochaines années. D’ici la fin 2020, il pourrait alors passer à 40 %, cela montre à quel point le marché peut être pertinent. Si vous n’avez pas confiance dans le monde bancaire, le courtier pourrait être l’intermédiaire idéal pour que votre investissement soit enfin réalisé dans les meilleures conditions. Vous pourrez ensuite vous lancer sur le chemin de la défiscalisation qui connaît aussi un succès sans précédent en France au vu des retombées financières qu’il est possible d’obtenir. En effet, avec la loi Pinel par exemple, vous pouvez obtenir une réduction d’impôts tout à fait conséquente et agréable pour votre quotidien que vous soyez un professionnel ou un novice.