Alisa-boutique.fr » Autres conseils » Tarifs postaux : quels sont les tarifs pratiqués ?

Tarifs postaux : quels sont les tarifs pratiqués ?

Les tarifs postaux peuvent connaître des fluctuations d’année en année, et ce, pour les différents services. La Poste a annoncé une hausse de prix qui a été pratiquée à partir du 1 janvier 2018, et qui a touché aussi bien les lettres suivies, les colissimos, les lettres écologiques …etc. Faisons un tour d’horizon des prix révisés pour l’année 2018.

Les tarifs d’affranchissement des courriers avec des timbres La Poste :

La hausse des tarifs pratiqués par La Poste depuis le 1er janvier 2018, concerne tous les produits de la société. En effet, les prix des timbres varient en fonction du poids et de la catégorie de la lettre (verte, rouge, écopli) et sont comme suit :

  • Une lettre de moins de 20 g requiert pour son envoi un timbre d’une valeur entre 0.78 €; et 0.90 €;,
  • Une lettre pesant entre 21 et 100 g, requiert pour son envoi deux timbres dont la valeur est estimée entre 1.56 €; et 1.90 €;,
  • Une lettre d’un poids entre 101 et 150 g nécessite 4 timbres d’une valeur entre 3.12 €; et 3.80 €;.

Comme vous le constatez, la hausse des prix des timbres varie entre 7 et 10 cts.

La poste

Les tarifs postaux pour les lettres rouges :

En ce qui concerne les lettres prioritaires, dites également lettres rouges, les tarifs ont été augmentés de 10 centimes. En effet, pour une lettre basique ne dépassant pas les 20 g, le prix est passé de 0.85 €; à 0.95 €;. Plus le poids de la lettre prioritaire augmente, plus son envoi requiert plus de timbres.

Dans cette catégorie de lettres, vous remarquerez que la tranche des lettres pesant entre 20 et 50 g a été éliminée. En revanche, elle est toujours pratiquée via l’utilisation des machines à affranchir.

Les tarifs colissimo pour l’année 2018 :

Les frais de port des colis postaux via le service colissimo sont également concernés par l’augmentation des tarifs pratiqués. Cette augmentation reste tout de même légère, et varie entre 1 et 2 % en fonction du poids du colis à envoyer.

Pour les colis de moins de 750 g l’augmentation est de 1%. Par exemple le prix d’expédition d’un colis de 500g a été augmenté de 0.05 €;, pour passer de 6.10 €; à 6.15 €;. En ce qui concerne les colissimo de plus de 750 g jusqu’à 10 kg, leurs frais de port pour expédition ont été augmentés de 2%.

Comme vous le constatez, tous les tarifs postaux de La Poste ont été revus pour l’année 2018. Il ne reste qu’à savoir si une nouvelle hausse de prix est envisagée pour la nouvelle année 2019.

Peut-on imprimer ses propres timbres ?

La poste ne cesse depuis plusieurs années de proposer des services en lignes, pour palier au manque de plus en plus croissant, de courrier qui transite entre leurs mains. Je vais aujourd’hui vous parler d’un service que peu de personnes connaissent et utilisent : la personnalisation et l’impression de timbre. Avant de vous lancer dans ce service, vous devez disposer de 3 choses :

  • Un ordinateur
  • D’une version à jour d’un lecteur PDF. Adobe Reader est le plus connu d’entre eux, mais certains navigateurs web dont Chrome par exemple, intègrent cette fonction nativement.
  • Une imprimante et du papier autocollant (même si ce dernier n’est pas obligatoire) Vous pouvez très bien coller le papier avec de la colle classique.

Si vous avez tout ça, vous pouvez alors passer à la première étape : le choix du visuel. Vous avez plusieurs possibilités, parmi un large choix de visuel. Mais là où c’est le plus intéressant, c’est que vous allez pouvoir importer votre propre photo. Vous aurez alors le droit au même titre que Marianne à avoir votre visage ou celui de votre enfant sur un timbre. Ça peut être une excellente solution pour envoyer votre faire-part de naissance. Vous allez ensuite devoir choisir ce que vous voulez affranchir avec vos timbres :

  • Une lettre verte J+2
  • Une lettre rouge J+1
  • Une lettre suivi J+2

Il vous faudra en plus choisir le poids de vos envois. Pour rappel, une lettre classique doit faire moins de 20 grammes. On passe ensuite jusqu’à 100 g, puis 250 g, ensuite 500 et enfin 3000 g.

Vous allez ensuite imprimer votre planche de timbres. Attention vous n’aurez le droit qu’à un essai. Vérifiez bien que votre imprimante est en fonction et avec les cartouches d’encre avec un niveau suffisant pour vous permettre l’impression. Si vous avez opté seulement pour un timbre suivi par exemple, vous pouvez même l’imprimer directement sur votre enveloppe. Vous gagnerez ainsi du temps et du papier.

Pour les petits malins qui se disent qu’ils vont faire une impression d’écran et imprimer plusieurs fois les timbres, sachez que les timbres possèdent un numéro d’identification unique. Il sera donc rejeté au premier passage dans un centre de tri. Si vous n’avez pas réussi à imprimer vos timbres, il vous faudra alors contacter le service client de la poste en utilisant un formulaire en ligne dédié à cet effet.

Enfin sachez que l’impression ne coûte ni plus cher, ni moins cher que si vous achetiez un carnet de timbres dans le bureau de poste proche de chez vous. Par contre, vous pouvez le faire à n’importe quelle heure du jour et de la nuit si vous aviez oublié ou si votre planning ne colle pas avec les horaires d’ouverture de La Poste. Autre avantage : vous n’avez pas besoin de faire la queue. Une petite astuce : rien ne vous empêche d’imprimer plusieurs enveloppes pour en avoir sous la main, en cas de besoin.

Peut-on acheter un timbre fiscal à la poste ?

Avant de savoir s’il est possible ou non d’y acheter un timbre fiscal, voyons dans un premier temps à quoi peut bien servir ce fameux timbre. Il est destiné tout simplement à prouver à l’administration que vous vous êtes acquitté d’un paiement. Il servait auparavant à payer les contraventions pour votre voiture. Cette pratique a totalement disparu avec le paiement des amendes en lignes. Il subsiste par contre lorsque vous voulez renouveler votre passeport ou en obtenir un par exemple. Attention le prix d’un timbre fiscal va varier en fonction de la démarche administrative que vous avez à faire. Il existait il y a quelques années un timbre fiscal de 35 euros pour les procédures administratives ou judiciaires. Il était valable 6 mois. Je parle de ce timbre au passé, car il a totalement disparu depuis 2014.

Pour un passeport, vous aurez toujours besoin d’un timbre fiscal. En France métropolitaine et dans les territoires d’outre-mer, il vous faudra vous acquitter de 86 euros. En Guyane par contre, vous ne devrez payer que 43 euros. Attention amis guyanais si vous n’avez de photographe professionnel, il vous faudra alors payer 44,5 au lieu des 43, mais la photo sera alors faite par l’administration. Le timbre est valable 12 mois à compter de la date du paiement. Donc une fois la procédure commencée ne trainez pas trop. Attention les tarifs sont indicatifs et valables uniquement pour une personne adulte. Pour un enfant, le prix est variable en fonction de son âge. Ainsi un enfant âgé entre 0 et 14 ans devra avoir un timbre fiscal de 17 euros et on monte à 42 euros jusqu’à 17 ans. Pour la Guyane évidemment c’est moins cher. Nous sommes à 8,5 pour la première tranche d’âge et on monte à 21 euros pour les 15/17.

Pour une carte d’identité, il faudra payer 25 euros ou que vous soyez sur le territoire français. Si vous êtes résident sur le sol français et qu’il vous faut renouveler votre carte de séjour, il vous faudra payer 19 euros auquel s’ajoute une somme variable en fonction de la mention inscrite sur la carte. Le coût peut donc monter à 269 euros pour un travailleur étranger et 79 euros pour un étudiant par exemple. Il faudra renouveler ce paiement chaque année. Une exception existe toutefois pour les étudiants chercheurs qui peuvent obtenir une carte pluriannuelle (2 ou 4 ans).

Il nous reste maintenant à savoir si on peut ou pas acheter ce fameux timbre à la poste et bien la réponse est non. Depuis janvier 2019, un timbre fiscal est disponible sur internet, mais également dans un bureau de tabac. Si vous vous êtes trompé dans le montant de votre timbre fiscal, il y a heureusement une procédure pour vous faire rembourser. Attention cela ne fonctionne uniquement lorsque vous avez acheté celui-ci sur internet. Votre achat vous sera alors crédité sous un délai de 3 jours après votre demande. Attention cette demande doit être faite au plus vite, car le timbre fiscal a une durée de validité. Vous ne pourrez donc pas dépasser les 12 mois par exemple pour un timbre fiscal pour un passeport.

Comment obtenir les meilleurs tarifs postaux ?

Si vous devez envoyer un courrier par la poste, il n’y a hélas pas moyen de payer son envoi moins cher, sauf si vous achetez votre carnet de timbres avant l’augmentation annuelle. En effet, les timbres n’ont plus et cela depuis bien longtemps, de mention sur la valeur faciale. Vous pouvez juste choisir si vous collez un timbre rouge pour une expédition prioritaire ou vert pour un acheminement J+2. Donc si vous trouvez un vieux carnet de timbres chez vous, vous pouvez toujours vous en servir. Effectivement la réduction n’est pas énorme si on est un particulier, puisqu’on passe de 1,28 euros à 1,42 euros pour une lettre de 20 g. La réduction devient déjà un peu plus intéressante, si vous achetez un carnet de timbres. L’augmentation des tarifs s’est bien entendu répercutée sur l’ensemble des tarifs des lettres. La version officielle, c’est pour continuer à assurer le service postal de qualité, alors qu’il y a de moins en moins de lettres qui transitent par La Poste. Par contre bonne nouvelle, les tarifs des colis n’ont pas changé entre cette année et l’année dernière. Inutile donc d’acheter des paquets préaffranchis. Par contre, ce n’est pas parce les tarifs n’ont pas changé que les tarifs de la poste sont les meilleurs. Il est donc fort logique de faire jouer la concurrence. En effet, il y a de plus de plus de concurrence que ça soit pour expédier un colis une fois ou pour envoyer des colis de façon plus régulière. Il y a alors deux solutions :

  • Soit écumer les sites de transporteurs l’un après l’autre et rechercher le tarif qui vous semble le plus à même de correspondre à vos besoins. Mais il faut bien l’avouer, c’est long et laborieux et en plus sans garantie aucune que vous arriviez à trouver le bon tarif.
  • Soit utiliser un site de comparatif, spécialisé dans ce domaine. Vous pourrez alors espérer réduire votre facture entre 5 et 15 %. Bien entendu plus vous allez expédier de colis, plus les tarifs seront avantageux pour vous. Un autre avantage de passer par ce service, c’est que celui-ci est gratuit. Les sites gagnent de l’argent en obtenant une commission de la part du transporteur. Ils ne sont payés uniquement que lorsque vous signez le contrat. Ils sont donc d’autant plus motivé à vous trouver l’offre la plus adaptée. Vous avez donc tout à gagner à utiliser ce type de service.

Attention toutes les informations données ici sont uniquement valables pour la France métropolitaine. Si vous voulez envoyer des colis à l’international ou si vous habitez dans un des territoires d’outre-mer, il vous faudra alors faire appel à d’autres sociétés qui seront spécialisées dans ces destinations.

Comment calculer le bon tarif postal ?

Il existe une offre pléthorique de tarif pour envoyer son colis ou sa lettre, que ça soit pour la France métropolitaine ou pour l’étranger. Mais le problème de ces trop nombreux tarifs, c’est qu’il est alors très facile de s’y perdre. Vous pouvez notamment vous tromper en votre faveur mais dans ce cas, votre lettre ou votre colis risque de ne pas arriver à bon port. Vous pouvez aussi payer trop cher et dans ce cas, il n’y a aucune chance de vous faire rembourser le “trop perçu”. En effet, rien ne vous empêche d’affranchir votre lettre de 20 grammes avec un timbre pour une lettre 100 grammes. En plus, elle n’ira pas plus vite. Bref, je soupçonne La Poste de multiplier ses tarifs pour que les gens ne s’en sortent pas, se trompent et payent plus cher. Heureusement, il existe des simulateurs accessibles à tous. Le premier d’entre eux est fort logiquement disponible sur le site de La Poste. Pour l’utiliser, il va vous falloir un mètre ruban ou une règle, pour avoir les dimensions exactes de votre paquet. Il vous faudra aussi une balance pour connaitre son poids. Une fois toutes ces informations connues, il vous faudra simplement rentrer ces données obtenues dans les différents champs. Vous aurez ainsi l’assurance de ne pas vous tromper en lisant des tableau à double entrée. Par contre cette méthode a un gros inconvénient : vous ne connaissez pas le tarif inférieur. Je m’explique. Imaginons que le tarif annoncé sur le site est de 30 euros. En réduisant le poids de quelques grammes ou la taille de quelques centimètres, vous pourriez vous permettre de basculer sur un tarif inférieur. Heureusement, il existe des sites qui vont certes vous donner le tarif auquel vous devez affranchir votre paquet, mais également le prix inférieur si vous êtes dans la fourchette basse.

Si vous ne voulez pas faire appel à un site internet, il existe également des feuilles de calcul qui vous permettront de connaitre le bon tarif et également de voir si oui ou non, vous avez moyen de réduire le coût en ajustant la taille ou le poids de votre colis. Attention il faudra mettre votre tableau à jour chaque 1er janvier. En effet, la poste a pris la très mauvaise habitude d’augmenter ses tarifs en chaque début année. Pour vous donner un exemple, on est passé de 0,58 cts en 2010 pour une lettre prioritaire, à plus de 1,16 euro en 2020. Alors qu’entre 1993 et 2010 le tarif n’avait augmenté que de 0,28 cts passant de 0,30 cts à 0,58 cts. Une fois ce calcul et le bon tarif obtenu, rien ne vous empêche de voir s’il est possible d’obtenir un meilleur tarif pour votre colis.

Pour information, sachez que normalement La Poste a perdu son monopole depuis 2011. Sauf que dans les faits, elle reste l’acteur majeur sur la distribution et l’acheminement du courrier. Je ne connais à ce jour personne qui utilise un autre service que celui de La Poste contrairement à la distribution d’électricité où la guerre dans ce secteur fait rage.