Le pèlerinage à la Mecque rassemble chaque année des millions de musulmans qui viennent de chaque coin de la planète. Il fait en effet partie des cinq piliers de l’Islam et est donc obligatoire pour tout croyant. Mais comment se déroule-t-il concrètement ?

Les préparatifs du pèlerinage

Il existe deux principaux types de pèlerinage à la Mecque. Le grand pèlerinage (Hajj) qui est obligatoire et qui se déroule le dernier mois du calendrier musulman. Le petit pèlerinage (Omra) se déroule quant à lui durant toute l'année. Il constitue une alternative au Hajj et n'est pas obligatoire.

Les pèlerinages, surtout le Hajj, donnent lieu à des préparatifs bien avant le départ pour la Mecque. Même s'ils ne sont pas obligatoires, ces préparatifs sont nécessaires et recommandés, car ils permettent aux musulmans de vivre un excellent pèlerinage. Ils concernent entre autres :

  • Le choix du type de Hajj à accomplir (Tamatu, Ifraad et Qiran) ;
  • La révision des différents rites à accomplir.

À ces préparatifs spirituels s'ajoutent les préparatifs pratiques nécessaires au bon déroulement du voyage.

Les étapes du pèlerinage

Une fois à la Mecque, le pèlerin devra réaliser son Hajj à travers une dizaine d'étapes.

Se mettre en situation de sacralisation

Il s'agit de la première étape et consiste pour les hommes à se raser le corps, se tailler la barbe ainsi que les ongles. Le pèlerin doit se vêtir ensuite du vêtement d'Ihrâm (tissu blanc) après avoir pris un grand bain et réaliser ses ablutions. Les femmes également doivent se raser tout le corps, faire des ablutions, mais peuvent s’habiller comme elles le souhaitent.

Affirmer son intention d’accomplir le Hajj

Une fois atteint la ligne qui délimite le lieu du pèlerinage, le pèlerin doit réciter deux types de prière. La première, la niyyah à travers laquelle il affirme son désir d’accomplir le Hajj, et la seconde, la talbiyah avant de quitter les lieux.

Se rendre vers la Kaaba et réaliser le Tawâf

Une fois en face de la Kaaba, le pèlerin doit proclamer trois fois « Allah Akbar », puis « La Ilaha Illalah ». Il lui faudra ensuite se mettre à tourner autour de la Kaaba en priant. Il devra si possible la toucher ou l'embrasser.

Réaliser le Sa'ee

Cette étape consiste à réaliser allers et retours entre les collines Marwa et Safa. Elle a pour but de commémorer le souvenir de la femme d'Ibrahim ayant erré dans le désert à la recherche d'eau pour son fils Ismaël.

La lapidation

Il s'agit de l'une des étapes primordiales du Hajj. Le pèlerin jette des cailloux à la grande stèle disant chaque fois « Allah Akbar ». Il a lieu le jour de l'Aïd.

Le sacrifice

Cette étape concerne uniquement les pèlerins ayant choisi d'effectuer le rite du Tamatu ou du Qiran. Elle se déroule aussi le jour de l'Aïd ou trois jours après et la viande du mouton sacrifié est distribuée aux personnes pauvres.

Le rite d'adieu

Il s'agit de la dernière et de l'une des plus importantes étapes du pèlerinage. Chaque musulman doit se rendre à la Kaaba et y faire à nouveau le tour. Il permet au pèlerin de faire le bilan de son pèlerinage.

En somme, les pèlerinages à la Mecque et le Hajj en particulier constituent l'un des rites les plus importants dans la vie de tout musulman.